CFDT-RETRAITES-FCE-LYON

CFDT-RETRAITES-FCE-LYON

CONSEIL NATIONAL CFDT RETRAITES

 Déclaration de mars 2016

 

LOGO CFDT RETRAITES.jpg

 

 Des droits nouveaux pour vivre ensemble !
 Quelles certitudes gouvernent le monde ?

 

Entre les luttes d’influences, les combats des chefs, les pressions démagogiques, comment s’y retrouver et construire un mieux vivre ensemble en société ?


 L’actualité surfe sur les effets de mode, les minutes de direct, les égoïsmes démultipliés, les corporatismes exacerbés. Sans identifier les lames de fond qui bouleversent nos sociétés ! Au point de déconstruire le droit, à commencer par le droit d’asile et le droit du travail.


 Le conseil de la CFDT Retraités a débattu sur le droit à la santé et l’accès aux soins. La loi santé a été focalisée sur la question du tiers payant qui est un véritable enjeu de solidarité. Elle aborde enfin, après vingt ans de débat, une nouvelle organisation du système de soins basée sur la complémentarité entre soins de ville et système hospitalier. Mais aussi la prévention, le respect des droits et la sécurité du patient, jusqu’à la prise en charge de médicaments innovants mais onéreux.
  Désertification médicale, dépassements d’honoraires et coût des prothèses sont des freins à l’accès aux soins et restent au coeur des préoccupations des retraités CFDT.
  La loi ASV (Adaptation de la société au vieillissement) répondra-t-elle aux grandes mutations en cours dans la société française ?

 Dans l’immédiat, elle doit trouver sa traduction budgétaire dans les départements pour une meilleure prise en charge de la perte d’autonomie.       

 Celle-ci est aujourd’hui en danger, malgré l’apport positif du financement de la Casa (Contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie) financée par les retraités. La loi doit aussi garantir aux intervenants de l’aide à domicile les conditions d’une qualité de service aux personnes fragilisées.
  A quand le lien social durable, innovant, en société, en ville et dans les territoires pour donner place à chacun ? Suite à des alertes provoquées par des modifications de pratiques tarifaires de quelques départements, la CFDT Retraités s’est déjà opposée et s’opposera à toute augmentation du reste à charge des bénéficiaires de l’Apa.
  Pour la première fois depuis deux décennies, la pension des nouveaux retraités a diminué.

  En parallèle, les pensions décrochent par rapport aux salaires. La CFDT Retraités revendique une indexation des pensions sur les salaires et une revalorisation substantielle des basses pensions à hauteur du smic net pour une carrière complète.


 Syndicalisme de revendications, syndicalisme de propositions… la CFDT Retraités soutiendra ces thématiques notamment à l’occasion de la semaine Bleue en octobre prochain.

 

  Elle les portera devant les pouvoirs publics et l’opinion. Ses équipes seront localement les témoins engagés et les porte-voix de ces revendications et propositions.


 Dans l’immédiat, la solidarité inter générationnelle s’exprimera particulièrement à l’occasion des initiatives du 12 mars pour que la loi sur le travail favorise durablement le dialogue social et enrichisse les droits des salariés.



09/04/2016

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 170 autres membres